Développez vos compétences avec une formation financée à 100% !

Voir les formations populaires

La formation professionnelle constitue une opportunité intéressante pour de nombreux actifs.
Vous aimeriez acquérir des connaissances et savoir-faire en recourant aux droits acquis ces dernières années ? Découvrez comment se faire financer une formation avec le budget CPF.

Rappel sur le CPF

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est intronisé le 1er janvier 2015, il s’est substitué au DIF (Droit Individuel à la Formation). Il reconnaît le droit à la formation continue à toute personne active travaillant ou ayant travaillé. Il constitue un outil de sécurisation des parcours professionnels.
Le CPF s’adresse aux salariés, aux membres d’une profession libérale ou d’une profession non salariée, aux conjoints collaborateurs ainsi qu’aux demandeurs d’emploi.
Les droits à la formation acquis au titre du CPF sont exprimés en euros, ils sont directement mobilisables pour le financement d’une des formations éligibles.

Comment le CPF est abondé ?

Chaque année, le CPF est automatiquement alimenté, proportionnellement au temps de travail effectué au cours de l’année par le salarié dans la limite d’un plafond. Les titulaires d’un compte CPF conservent leurs droits tout au long de leur carrière, même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.
Pour un salarié qualifié à temps plein ou à temps partiel et pour les indépendants, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 euros par année de travail, dans la limite d’un plafond de 5 000 euros.
Pour un salarié non qualifié à temps plein, le compte est abondé de 800 euros par année de travail, dans la limite d’un plafond de 8 000 euros.
Pour un salarié bénéficiant de l’obligation d’emploi, l’alimentation du compte est majorée de 300 euros, portant à 800 euros le montant acquis par année de travail, dans la limite d’un plafond de 8 000 euros.

Le Compte CPF : cas pratique de financement

S’inscrire et découvrir son capital

Rassurez-vous, la démarche requise pour la création d’un compte CPF a l’avantage d’être dématérialisée. La première étape consiste à vous connecter sur le site internet https://www.moncompteformation.gouv.fr/. Un bouton bleu sur lequel apparaît le message “Je crée mon compte” va forcément retenir votre attention. Après avoir cliqué dessus, vous n’avez qu’à renseigner les champs du formulaire et votre compte CPF sera créé. Pour accéder à chaque fois à votre interface, vous devez vous rendre à la même adresse et cliquer en haut à droite de la page sur la mention “Se connecter”. Vous saisissez votre numéro de sécurité sociale ainsi qu’un mot de passe et le tour est joué, vous allez découvrir vos droits à la formation exprimés en euros. A titre d’information, sachez que l’alimentation du CPF intervient en principe au premier trimestre de chaque année.

Les formations

Quid des formations éligibles ? Elles ont l’avantage d’être diverses et multiples ! Dans le menu du haut de page, cliquez sur “Rechercher une formation”.
Vous renseignez par exemple le domaine d’activité qui vous intéresse, ainsi que la région dans laquelle vous désirez effectuer votre apprentissage et vous voyez apparaître les offres existantes.
L’outil donne même l’opportunité de consulter uniquement les formations dispensées à distance.

Choisir et payer sa formation

Pour se faire financer une formation avec votre compte CPF, dirigez-vous sur la fiche de ladite formation. Repérez le bouton bleu “S’inscrire à cette formation” et complétez tous les éléments demandés. Après avoir validé, une page récapitulative s’affiche dans votre navigateur. Si votre CPF ne couvre pas la totalité du coût de l’apprentissage, vous êtes informé du “Reste à payer”. Choisissez “Envoyer mon dossier”. Si votre demande est bien acceptée, vous allez pouvoir définitivement réserver votre formation sous 48 heures, en vous rendant dans l’onglet “Mes dossiers de formation”, situé en haut de la page d’accueil du site. Sélectionnez le dossier concerné, vous allez pouvoir valider l’opération et être rapidement contacté par l’organisme qui dispense le service.

Pallier à des droits de formation insuffisants

Vous n’êtes pas forcément contraint de renoncer à la formation que vous convoitez si vos droits de formation s’avèrent insuffisants. En effet, des dotations complémentaires aux heures du CPF peuvent être accordées dans un certain nombre de cas par différentes entités dont :

• L’employeur
L’OPCA et l’OPACIF
• L’Etat
• Les régions

Que faire en cas d’erreur sur le compte CPF ?

Un certain nombre d’internautes déplorent des erreurs quant aux droits de formation qui leur ont été crédités. Si vous constatez vous aussi une irrégularité dans l’abondement de votre CPF, vous avez tout intérêt à solliciter l’organisme en charge de créditer les comptes, à savoir la CDC (Caisse des Dépôts et des Consignations), en fonction des déclarations effectuées par votre employeur sur la fiche DADS. Le service concerné de la CDC vous fera parvenir un document de demande de régularisation à transmettre à votre employeur.

Un bilan en demi-teinte jusqu’à 2018

La Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) et la la CDC ont publié en février 2020 une étude portant sur le CPF en 2018. On y apprend que le nombre de formations concrétisées cette année là a progressé de l’ordre de 41% par rapport à 2017.
Cela étant dit, l’immense majorité des salariés du privé n’ont pas fait appel à ce dispositif, seul 1,7% de cette catégorie d’actifs en a tiré profit cette année là pour l’acquisition de connaissances et savoir-faire.
Autre écueil et non des moindres, les formations les plus prisées demeurent peu qualifiantes, selon la directrice de la DARES.
D’après Richard Lalau, salarié de l’Afpa et secrétaire général adjoint du syndicat Sud-FPA, cela s’explique par le fait qu’une formation qualifiante reste inaccessible pour beaucoup de salariés et de demandeurs d’emploi, puisqu’elle “coûte en moyenne entre 10 000 et 15 000 euros”.

Formations populaires en 2021