Développez vos compétences professionnelles grâce à une formation ultra-personnalisée !

Voir les formations populaires

Parler Suédois vous parait-il insurmontable alors que votre métier l’exige ? Sachez que malgré les apparences, cette langue peut être maîtrisée notamment grâce à des astuces qui facilitent son apprentissage.

Si vous disposez de suffisamment de temps, il est préférable de procéder par étape et de vous en tenir aux modules d’un cours standard. Il faut prendre le temps d’étudier les leçons de grammaire, de pratiquer la prononciation des mots et de passer la certification au niveau supérieur.

Si par contre le temps ne joue pas en votre faveur et que votre employeur exige des résultats en quelques semaines seulement, il serait judicieux d’opter pour une formation intensive et des cours particuliers plutôt que collectifs. À cela s’ajoutent les nombreuses possibilités que peuvent offrir les centres de formation en ligne.

Dans cet article, découvrons ensemble les différentes méthodes qui peuvent être appliquées pour réussir à maîtriser le Suédois dans un délai raisonnable.

Consulter des sites qui offrent des cours gratuits

Si vous envisagez de suivre une formation en présentiel, il est toujours utile d’acquérir quelques bases via des plateformes en ligne avant de choisir un centre de formation. L’option la plus économique mais efficace est de se tourner vers des sites ou des applications mobiles qui proposent des cours gratuits : Duolingo, FunEasyLearn, goethe-verlag.com, Loecsen …

À quoi servent-ils exactement ? Il est essentiel de rappeler que vous trouverez sur ces sites des cours de Suédois de base : vocabulaire classique, les expressions les plus courantes, formules de salutation, prise de rendez-vous, moyens de transport, citations célèbres, prendre un taxi, etc.

Bref, ils vont vous servir de préface pour vos cours en présentiel. Au moins, vous disposez déjà de quelques notions avant le début de la formation. Ainsi, vous pourrez avancer plus vite dans l’assimilation des leçons.

Se parer de supports audiovisuels traditionnels et travailler sur la compréhension et l’accent

Si vous ne connaissez pas encore grand-chose à la langue Suédoise, écouter des stations de radio ou regarder des émissions télévisées « suédoises » peut vous aider à vous familiariser avec cette langue. Parmi les grandes chaînes de télévisions en Suède, nous vous citons par exemple : SVT1, SVT24, TV4 HD, kunskapskanalen, etc.

Vous aurez un petit aperçu de l’accent et de la prononciation de chaque mot. Vous pouvez également prendre note du vocabulaire ou des expressions qui vous intéressent.

Si vous avez déjà atteint le niveau « intermédiaire » ou « avancé », vous pouvez combiner ces supports avec des fichiers audio et vidéo fournis par des professeurs ou des organismes en ligne. Ces fichiers comprennent généralement des leçons, des tutoriels, des podcasts et des exercices sur différents sujets : grammaire, orthographe, compréhension orale, prononciation des mots … Les émissions radio et TV apporteront un support supplémentaire pour pratiquer votre phonétique.

Converser avec un locuteur natif en face à face ou à distance est également l’un des moyens les plus efficaces pour réussir à s’exprimer correctement en Suédois. Vous rencontrerez probablement des difficultés au début. Toutefois, votre accent peut s’améliorer avec le temps si vous n’arrêtez jamais de faire de l’exercice.

Se procurer des nouvelles méthodes proposées par les centres de formation

Si suivre des cours en présentiel ne vous est pas facile par manque de temps, sachez que de nombreux organismes éligibles au CPF proposent des méthodes innovantes pour s’adapter au rythme de l’apprenant.

Les types de fichiers que nous avons mentionnés ci-dessus sont téléchargeables sur un téléphone ou un ordinateur portable. Cela permet au stagiaire de suivre sa formation à sa convenance, c’est-à-dire au jour, à l’endroit et à l’heure qu’il souhaite.

Dès qu’il a un peu de temps pour respirer, il peut consulter ses leçons, faire ses révisions et terminer ses exercices. Outre ces supports, les centres de formation proposent d’autres alternatives telles que l’accompagnement et le suivi par visioconférence, les échanges par téléphone ou message électronique, la participation à des activités ludiques dispensées lors des formations en groupe, etc.

Certains organismes offrent une autonomie complète aux apprenants inscrits sur leurs sites ou applications. Ils ont aménagé un espace dédié pour chacun d’eux. Ceux-ci peuvent se connecter à leurs comptes en saisissant leurs identifiants.

Ils pourront alors consulter les cours disponibles et finaliser leur formation à leur rythme. Cette dernière option requiert de la rigueur et une grande capacité de concentration et de compréhension de la part du stagiaire.

Privilégier une formation sur-mesure

Il est indéniable de souligner que le type de formation le plus efficace est le cours particulier avec un formateur certifié et expérimenté. Que les séances se déroulent en salle ou à domicile, les formations privées permettent de fournir des cours adaptés au niveau de l’apprenant ainsi qu’à ses différentes attentes.

Si celui-ci souhaite se former au Suédois juridique uniquement, le professeur ne lui enseignera pas de formules spécifiques en tourisme sauf à sa demande expresse. En suivant de plus près ses progrès hebdomadaires, le formateur indiquera ses propres axes d’amélioration. D’autre part, l’apprenant obtiendra une explication plus personnalisée du sujet qu’il ne peut pas maîtriser.

À noter que les cours particuliers peuvent être dispensés à distance. Le stagiaire et le formateur partagent les écrans de leurs ordinateurs. D’une part, le premier suit à la lettre les instructions du second. D’autre part, l’enseignant vérifie son niveau de compréhension d’où il est.

Autres supports : combiner formation collective, livre et dictionnaire

Les formations en groupe sont également efficaces pour exercer rapidement la compréhension et l’expression orale. Le stagiaire peut diversifier ses méthodes en utilisant les outils et techniques proposés par les autres apprenants. C’est notamment le cas des ouvrages papier et électroniques.

Selon le livre choisi, l’apprenant peut assimiler des mots de base, enrichir son vocabulaire ou étudier des sujets plus complexes. À vrai dire, lire un livre est un excellent moyen de se constituer un vocabulaire très enrichi. C’est aussi bon pour comprendre rapidement la construction correcte d’une phrase.

Dans les livres de romans, on constate souvent que les auteurs varient le type de langue à utiliser. Parfois, ils utilisent un ton informel et parfois un ton plus formel. Lire des livres en Suédois permet de se familiariser avec cette langue et de différencier progressivement le langage soutenue du langage familier.

Si vous souhaitez vous pencher davantage sur le côté vocabulaire, le mieux est de consulter les nombreux dictionnaires disponibles en librairie et sur le web. Pour commencer, lisez les termes classiques avec les traductions françaises.

Au fil du temps, vous pourrez continuer avec du vocabulaire technique dans un domaine précis : vente, achat, se situer dans le temps et dans l’espace, voyager, secteur juridique, tourisme, etc.

En résumé, les astuces pour apprendre une langue étrangère restent innombrables. La clé réside dans la mise en pratique des enseignements pédagogiques dispensés par les professeurs.

Pour perfectionner vos compétences orales, vous devez avoir des discussions régulières avec des locuteurs natifs Suédois, écouter la radio ou regarder les chaînes de télévision suédoises. Les règles de l’écriture s’assimilent au fil du temps. La clé est d’avoir un dictionnaire de poche ou en ligne pour vous parer d’un nouveau vocabulaire chaque jour.

Formations populaires

Autres articles concernant le Compte Personnel de Formation