Développez vos compétences avec une formation financée à l’aide du CPF !

Voir les formations populaires

L’anglais est une langue universelle dont la diffusion dépasse les frontières géographiques et culturelles.

Véritable vecteur de communication entre les individus, elle envahit aussi bien l’espace professionnel, universitaire que l’espace médiatique.

Plus qu’une nécessité, maitriser l’anglais relève de l’intérêt général dans nos sociétés où les langues occupent une place importante dans les métiers d’avenir.

On peut donc se demander quelles sont les certifications en anglais présentes sur le marché, et par quel moyen peut-on obtenir ces sésames de manière efficace ?

1) Les certifications les plus populaires 

Maitriser l’anglais est devenue quasiment obligatoire sur le marché du travail.

En effet, c’est une langue parlée dans plus de 75 pays du monde entier par près d’un milliard de personnes.

Une des références pour l’évaluation des niveaux d’anglais est l’obtention d’une certification.

Se définissant comme un document délivré par un organisme indépendant, elle permet d’attester de votre niveau d’anglais en évaluant 4 compétences linguistiques aussi bien dans le cadre professionnel qu’universitaire.

En anglais, il existe une liste considérable de certifications les unes différentes des autres qui ne disposent pas du même rayonnement international.

C’est pourquoi il convient de prendre en compte de nombreux critères dans votre choix (reconnaissance mondiale, modalités d’inscription, programme, coût, objectifs) avant de passer ces tests.

Faisons un petit tour d’horizon des certifications existantes en anglais à travers une liste non-exhaustive :

  • Le TOIEC (Test of English for International Communication)

Leader sur le marché depuis plusieurs années, le TOIEC est la certification d’anglais la plus connue dans le monde entier.

Jouissant d’une réputation internationale, cet examen organisé par l’ETS (Educational Testing Service) est très prisé des étudiants et des chercheurs d’emploi qui voient en lui un levier pour l’insertion professionnelle.

Se déclinant en plusieurs versions, quatre au total, il permet d’évaluer différentes compétences linguistiques dans un cadre professionnel anglophone par le biais de l’évaluation de la compréhension orale, compréhension écrite et l’expression orale et écrite.

La réussite de cet examen connu pour son exigence représente une reconnaissance de vos capacités auprès d’entreprises et d’établissements d’enseignement supérieur.

Toutes les formes de la certification TOIEC ont une durée de validité de 2 ans.

  • Le TOEFL (Test of English as a foreign Language)

Comme son homologue le TOEIC, le TOEFL n’est pas reconnu par le CECRL, le cadre européen commun de référence pour les langues qui constitue la base européenne de l’enseignement des langues à travers le classement des niveaux de maitrise d’une langue (niveau A, niveau B, niveau C).

Le test TOEFL évalue les connaissances et compétences académiques en anglais et les aptitudes à comprendre et utiliser l’anglais dans le cadre d’un parcours universitaire.

Il s’adresse notamment aux candidats souhaitant effectuer une partie de leur cursus à l’étranger dans une université américaine.

Tout comme son homologue, il dispose d’une validité de 2 ans.

  • Le Linguaskill

Venu en remplacement du BULATS, le Linguaksill est un test d’anglais qui mesure le niveau d’un candidat dans un contexte professionnel.

Il se présente sous deux formes, la première étant le Linguaskill General qui évalue les connaissances générales des candidats concernant la langue anglaise et la seconde le Linguaskill Business davantage axé sur l’anglais professionnel notamment pour des personnes exerçant un poste administratif ou commercial.

  • Le Bright

Il s’agit d’un examen qui prend en charge 11 langues au total. Il permet de tester les compétences linguistiques d’un candidat aussi bien dans la compréhension écrite et orale que dans l’anglais professionnel.

Intégralement informatisé, cet examen est une véritable référence attestant de la maitrise d’un anglais professionnel chez un candidat souhaitant faire carrière dans une entreprise internationale.

Présentant de nombreuses particularités, le Bright délivre des résultats sur une échelle spécifique non relié aux niveaux européens du CECRL.

  • Le IELTS (International English Language Testing System)

Répondant aux mêmes besoins que le TOEFL, la cerfication IELTS permet de tester 4 compétences linguistiques (compréhension orale, compréhension écrite, expression orale, expression écrite).

L’évaluation de ces connaissances permettra in fine de faire valider un niveau d’anglais suffisant défini à partir d’un score obtenu en vue de réaliser une inscription universitaire dans un établissement à l’étranger notamment au Royaume-Uni, en Australie ou en Nouvelle-Zélande.

Comme les autres certifications en anglais, elle dispose d’une validité de 2 ans.

2) L’intérêt d’une certification en anglais

Différents motifs peuvent expliquer le succès rencontré par les certifications en anglais.

Les certifications pour raisons professionnelles

Tout d’abord, on peut mentionner l’impact qu’elles peuvent produire lors de la procédure de recrutement d’un candidat.

La première chose qu’un employeur va regarder avant même de convenir d’un entretien avec vous est votre CV.

Celui-ci reflète votre parcours professionnel et universitaire et recense vos expériences et vos compétences.

Il est prouvé qu’un candidat ayant de nombreuses compétences dans différents domaines gagnera sûrement plus de points qu’un candidat lambda sans rien de tout cela.

Dans ce cas, la présence de certifications sur votre CV rassurera votre employeur qui saura précisément quelles sont les compétences linguistiques que vous possédez.

Ce facteur peut donc maximiser vos chances de décrocher un emploi et augmenter votre employabilité.

Les certifications pour raisons universitaires

L’autre argument que l’on peut invoquer est que les certifications sont un excellent moyen de reconnaitre un niveau d’anglais auprès d’institutions, d’entreprises et d’établissements supérieur et universitaires.

La plupart des universités étrangères imposent aux étudiants internationaux la maîtrise d’un certain niveau d’anglais pour que leur candidature soit acceptée.

En fonction du pays ou de l’établissement, il leur sera demandé de passer un test spécifique comme le TOEFL ou le IETS.

Cela leur permettra par la suite d’effectuer une partie de leur cursus à l’étranger en s’inscrivant dans une université américaine ou britannique qui la plupart du temps exigera la passation de ces tests de langues et l’obtention de certifications reconnues mondialement.

Les certifications pour raisons personnelles

Enfin, posséder une certification peut vous servir si vous envisagez de changer de poste ou de carrière.

Celle-ci pourra démontrer votre capacité d’adaptabilité dans un milieu professionnel autre que celui qui vous prédestinait, et votre capacité à mobiliser un anglais professionnel quelles que soient les circonstances.

En revanche, si vous souhaitez simplement apprendre ou améliorer votre niveau en anglais dans un but personnel sans enjeux derrière, il est possible que vous réalisiez un test de niveau pour mesurer vos connaissances linguistiques et pour vous aider à choisir des cours adaptés notamment si vous passez par un centre de formation.

 3) La formation CPF anglais: une préparation aux certifications

La clé du succès pour obtenir une certification en anglais passe par une bonne préparation digne d’une compétition de haut niveau.

Vous pouvez très bien vous préparer via des sites gratuits mais ce n’est pas la meilleure solution.

En réalité, la solution la plus efficace est de vous y prendre des mois à l’avance de façon à suivre une formation à l’anglais dans un organisme de formation dédié.

Si vous aimez avoir un accompagnement dans votre apprentissage, alors cette solution est faite pour vous.

La plateforme Mon Compte Personnel de Formation propose les meilleurs formations à l’anglais qui préparent aux prestigieuses certifications telles que le Bright, le TOIEC, le TOEFL ou encore le Linguaskill.

Grâce à une méthode d’apprentissage efficace combinant des cours particuliers avec des professeurs éminents, les apprenants vivent une immersion linguistique qui leur permettra de préparer au mieux les tests d’anglais par le biais d’examens blancs disponibles sur la plateforme d’apprentissage.

La variété des outils pédagogiques à leur disposition les fera progresser en un laps de temps en leur permettant de se familiariser avec les thèmes abordés lors de l’examen.

De plus, ils enrichiront leurs compétences linguistiques grâce à la pluralité de leçons thématiques, d’exercices et de tests à leur portée.

En fonction de leur objectif personnel et du choix de la certification, il leur sera possible de s’entraîner en testant leurs compétences linguistiques avec des examens blancs afin de mesurer leur niveau actuel et de voir comment l’améliorer.

En bref, la formation à l’anglais est un excellent moyen pour se préparer de manière ciblée à ces examens de langues tout en disposant d’un encadrement pédagogique constant, très utile pour obtenir ces prestigieuses certifications.

Formations populaires en 2021